- Mme Annie Bousquet : Cherche une personne pour l’accompagner en  voyage en Australie en mars 2017,

Tél : 418-622-1779

- Entraide du Faubourg : Cherche, pour popote roulante, 1 bénévole-chauffeur et 1 bénévole-baladeur sur appel pour remplacer quand un bénévole de l’équipe habituelle est absent. La popote est livrée en équipe de 2 chauffeurs les lundi, mercredi et vendredi. On a aussi besoin d’un bénévole de plus pour l’accompagnement-transport, en avant-midi ou en après-midi, avec sa voiture ou l’Entraide peut l’inscrire à Communauto.

Tél : 418-522-2179

Courriel : direction@entraidefaubourg.org

- Canot Rabaska au coucher du soleil : les vendredi 15, 22 et 29 juillet de 19h15 à 20h15 au Marais du Nord, 1100, chemin de la Grande-Ligne ( La haute-St-Charles ), coût d’entrée exigé.

Montez à bord d’un canot rabaska pour un circuit touristique offrant un tout autre aperçu du lac St-Charles et de ses marais, sans oublier le spectacle grandiose du soleil couchant. Réservation obligatoire.

Tél : 418-841-4629

Site web : www.apel-maraisdunord.org

- Marais du Nord : Mme Jennifer Brière offre d’amener au Marais du Nord des personnes intéressées à aller admirer le coucher de soleil sans faire le circuit Rabaska. Elle aimerait y aller en après-midi et y rester le reste de la journée jusqu’au coucher du soleil. Date flexible mais pas trop tôt, on partage les frais de covoiturage.

Courriel : jenbrie@hotmail.com

- Mme Jennifer Brière : Mme Brière voudrait faire de la randonnée pédestre dans le secteur de la baie Charles-Talbot et le secteur Marais-du-Nord et faire aussi du Geo Rallying ( rallye pédestre ) si possible et si quelqu’un a un GPS, on peut aussi en louer sur place. Le rallye pédestre est un jeu divertissant dans lequel on doit localiser 18 caches dans lesquelles se retrouvent les réponses à un jeu questionnaire ou le rallye traditionnel où les réponses se trouvent sur les panneaux d’interprétation. On peut jouer en équipe.

Mme Brière voudrait partir vers 9h00 ou 10h00 le matin, randonner, luncher. Pour le coucher de soleil, on verra si on est encore en forme après une journée bien remplie.

Covoiturage à partager.

Courriel : jenbrie@hotmail.com

No tags Caché

Ce soir, nos animateurs habituels Odette et Aimé ne pouvant être des nôtres, Réjeanne, notre coordonnatrice et Claude, nouveau venu à notre C.A. prennent la relève.

Après les mots de bienvenue et les informations d’usage sur le déroulement de la soirée, on passe à nos bonnes nouvelles.

- Monique nous apprend que son petit-fils, champion de karaté dans sa catégorie, s’est présenté dans une catégorie supérieure et est arrivé 2ème. Nous lui souhaitons bonne chance pour l’avenir.

- Chantal, qui ne voulait pas partir seule pour le Guatemala après le désistement de celle qui devait l’accompagner, a trouvé une compagne idéale en Clémence. Elles étaient à Antigua, endroit qui n’est pas dangereux comme d’autres au Guatemala et elles ont pu perfectionner leur espagnol.

- Christiane est allée passer 2 semaines en Haïti avec sa fille qui était en stage avec Avocats sans frontières. Elle a beaucoup apprécié son séjour, très heureuse de passer quelque temps avec sa fille et de visiter ce beau pays. Elle nous dit que c’était beaucoup moins dangereux que ce que les journaux et bulletins télévisés nous le présentaient même si c’était pendant la période électorale.

- Jacinthe, qui aime les oiseaux très colorés comme le cardinal, se réjouit de les voir arriver avec le printemps, car elle trouve qu’habituellement nos oiseaux sont assez noirs et gris.

Après ces bonnes nouvelles, passons à nos exposés.

1er exposé : La YWCA – 140 ans de services à la communauté de Québec, par madame Laurie Gingras, agente de développement et aux locations

D’entrée de jeu madame Gingras nous annonce une bonne nouvelle, la rénovation de l’édifice de la YWCA. La piscine date des années 70, du temps où Jojo Carrier s’occupait de nage synchronisée. Je pense que plusieurs personnes se souviendront de cette époque. Pendant les rénovations, les activités continueront, mais dans l’édifice Samuel-Holland situé tout à côté.

La Y comme on dit est un organisme très actif dans l’action communautaire, sociale et dans les loisirs. Qui n’a pas déjà suivi au moins un cours de gym ou de natation là. Il y a des cours à toutes heures du jour, mais ce n’est pas que cela. Il y a aussi un volet hébergement, moins connu, c’est d’ailleurs sa mission première. Aux étages supérieurs, il y a 51 chambres pour femmes seules de 18 ans et plus vivant une période d’itinérance, qui n’ont pas de ressources et qui sont sobres depuis quelque temps. Ces femmes vivent toutes des situations très différentes, maladies mentales, post-consommations, séparations, dépressions et elles trouvent là un refuge et de l’accompagnement. Ces services sont disponibles toute l’année et 24 heures par jour. Il y a 10 chambres de dépannage, gratuites et disponibles pour 30 jours le temps de se remettre sur pied, et si ce n’est pas suffisant, elles peuvent aussi rester jusqu’à 3 ans en donnant un petit pourcentage de leur revenu, soit de travail ou de l’aide sociale. Ce n’est jamais fermé et 9 intervenantes sont là pour elles. Cette action est financée par les revenus apportés par les abonnements aux autres activités offertes par la Y. Un autre volet est celui santé-loisir pour femmes seulement. Du lundi au dimanche, de 8h30 à 20h00 il y a toujours des activités. Cours en piscine, aquaforme pour toutes et adaptée pour toutes les conditions physiques et tous les âges.

Pour les femmes et les hommes, il y a les cours de langue, de mieux-être, la piscine le matin, le midi, il a aussi des cours de natation pour les enfants, de l’aquaforme prénatale et bien d’autres programmes. Un club Toastmaster, dont notre coordonnatrice Réjeanne s’occupe, y a aussi pignon sur rue de même qu’un centre filles pour les 9 à 17 ans portant sur l’estime de soi, l’hypersexualisation, etc.

Pour en savoir plus : YWCA, 855, avenue Holland, Québec, G1S 3S5       Site :www.ywcaquebec.qc.ca,

Courriel : info@ywcaquebec.qc.ca

Télé : 418-683-2155,  télécopieur : 418-683-5526

N’oubliez pas la grande vente de déménagement le 14 mai de 10h00 à16h00 et la grande vente de plants, les 21 et 28 mai de 10h00 à 16h00

Merci, madame Gingras pour ces informations.

2ème exposé : L’Association des proches aidants de la Capitale-Nationale, par Mesdames Suzanne Girard et Lise Beauregard

depuis 10 ans déjà, l’Association aide les proches aidants sur tout le territoire de la Capitale Nationale. Mme Girard nous dit d’abord qu’il y a 3 types d’aidants : ceux qui l’ont été, ceux qui le sont et ceux qui le seront. On va tous vivre et mourir, à la maison, au CHSLD ou ailleurs. 96% des personnes veulent continuer à vivre chez elles et veulent mourir chez elles. L’Association offre des services pour soutenir ces personnes et ceux qui les aident. Mme Girard nous dit aussi que c’est dès le début que le proche aidant doit demander de l’aide, avant d’être épuisé. Personne ne peut faire 3 quarts de travail par jour auprès d’une personne malade sans s’épuiser.

Les services gratuits offerts par l’organisme :  du répit pour permettre au proche aidant de se reposer, du gardiennage pour prendre le temps de faire les courses et souffler un peu, du soutien psychosocial, un centre d’aide, des ateliers téléphoniques, des services d’aide d’un notaire, d’aide pour l’impôt, des conférences téléphoniques avec des professionnels de plusieurs disciplines  pour répondre aux questions. On prépare un nouveau programme pour l’automne. Quand on sait que 63% des proches aidants tombent malades ou meurent, avant la personne aidée vaut mieux demander du soutien.

Les bénévoles font aussi des visites d’amitié pour les personnes seules ou endeuillées.

Le service Pair, autre service offert par l’Association, est là pour soutenir les personnes qui peuvent vivre seules avec un minimum d’aide. C’est un service téléphonique qui rappelle à ces personnes qu’il est l’heure de manger ou de prendre des médicaments ou la glycémie. S’il n’y a pas de réponse, on rappelle quelquefois de 8 minutes en 8 minutes et on avertit les répondants ou on signale le 911 pour aller vérifier si la personne est en détresse. Le porte- parole de l’organisme est Michel Louvain, c’est lui qui fait gratuitement tous les enregistrements de messages. Tous ces services et bien d’autres sont gratuits.

Le 19 avril, une conférence, donnée par le Dr Denis Bouchard, intitulé :  J’ai des trous de mémoire, suis-je alzheimer, aura lieu au Centre sportif de Ste-Foy à 13h00 et c’est gratuit.

Ceci n’est qu’un aperçu de tous les services offerts par l’Association.

Pour en savoir plus : no. de tél. : 418-688-1511

Site : www.apacn.org

Courriel : info@apacn.org

Merci, mesdames, pour ces informations.

3ème exposé : Le yoga aux aînés par m J.-Pascal Vésin, professeur de yoga depuis 35 ans. Le yoga, chemin vers la sérénité et la joie.

M. Vésin nous dit d’abord que le yoga est une approche douce d’exercices physiques. Le vieillissement amène une diminution de nos forces physiques et le vieillissement est inéluctable. Nous avons une capacité d’adaptation, mais  les changements sociaux et technologiques dépassent notre capacité normale à s’adapter. M. Vésin nous dit qu’il résiste encore à facebook.

Il nous suggère le livre de madame Francine Hervé-Cauchy : Le yoga tout – yoga pour les aînés. Elle a développé des façons de rendre le yoga tout à fait accessible.

Dépendant de notre condition physique on peut faire du yoga au sol, debout ou sur chaise. Au départ il faut apprendre à respirer si on veut avoir le maximum de bienfaits, la respiration c’est la vie. Il y a un échauffement qui permet de faire circuler l’énergie dans le corps et permet de garder la souplesse. Ensuite viennent les étirements et les exercices en douceur pour tonifier la musculation et des exercices de détente, sur chaise ou au sol, si on peut.

Parmi les effets bénéfiques du yoga : amélioration de la condition des personnes qui font de l’arthrite ou de l’arthrose, amélioration de la force musculaire, bénéfique pour les personnes qui font de l’ostéoporose ce qui redonne de l’équilibre pour éviter les chutes.

Le yoga aide aussi les personnes qui souffrent d’alzheimer, de parkinson, de troubles du sommeil, d’hypertension et de problèmes digestifs et  il fortifie le cœur. Un yoga adapté peut même se pratiquer en milieu hospitalier et chez les personnes en fin de vie pour vivre plus sereinement cette dernière phase.

Le yoga favorise le bien-être, la qualité de vie, la confiance et l’autonomie de même qu’il favorise la relation à l’autre avec une pensée positive. C’est un bon outil pour gérer le stress au quotidien, favoriser la paix quotidienne et amener à la méditation. En peu de mots, ça fait du bien. Une once de pratique vaut mieux que des tonnes de thérapies.

Pour nous faire expérimenter ce qu’il vient de nous dire m. Vésin nous fait faire debout quelques exercices d’étirements et de respiration qui ont fait du bien à tous.

Grand merci M. Vésin

4ème exposé : Nos chansons d’hier et d’aujourd’hui, M. H-Paul Blanchard.

M. Blanchard est le président le la Chansonnerie dont la mission est de diffuser la chanson en français. On lui demande une chanson et il nous la fait jouer. La chanson fait partie de sa vie depuis sa naissance. On a le choix parmi des menus de chansons qu’il a mis au point : chansons des années 1910, enregistrées sur rouleaux de cire, chansons du folklore québécois qui font partie de notre patrimoine, nos chansonniers québécois, la chanson française, des airs d’opérettes, des chansons sur les saisons et sur bien d’autres thèmes.

Vendredi le 6 mai à 14h00 au Centre des Loisirs St-Sacrement, M. Blanchard nous prépare un bel après-midi de plaisir avec la Chansonnerie, venez vous amuser avec nous.

Pendant la pause m. Blanchard nous fait goûter un peu à ce qu’il nous propose.

- Au retour, les offres et demandes (voir sur le site), les coups de cœur livres et films et les tirages.

- Coups de cœur Livres : – La promesse de l’aube, Romain Gary

- La fille du train, Paula Hawkins

- J’irai danser sur la tombe de Senghor, Blaise Ndala

- Au revoir là-haut, Pierre Lemaître

-Coups de cœur films : – Brooklyn, réalisé par John Crowley

- Les mauvaises herbes, Louis Bélanger

- L’Hermine, Christian Vincent

- Un et une, Claude Lelouch

-Tirages : Mme Claire Poirier gagne 40.00$ des flyés-flyés,

M. Guy Simard, 20.00$ des Retraités Flyés,

M. Jean-Claude Bousquet, des chocolats qu’il a généreusement partagés avec ses voisins de soirée

Mme Micheline Poirier, un bouquet de jonquilles.

No tags Caché

- Mme Élisabeth Beaunoyer est à la recherche de personnes pour participer à l’étude intitulée : « Documentation des connaissances qu’ont les aînés sur les troubles anxieux par rapport à celles de jeunes adultes » ​réalisée dans le cadre de son mémoire en psychologie.

L’objectif de cette étude est de documenter les connaissances qu’ont les aînés et les jeunes adultes par rapport aux troubles anxieux. Les résultats de cette étude permettront de fournir une base à l’élaboration d’une stratégie d’augmentation des connaissances chez les aînés.

La participation à ce projet de recherche consiste à répondre à un questionnaire d’une durée d’environ 15 à 30 minutes pour lequel la chercheure pose les questions et note les réponses elle-même. Les entrevues peuvent avoir lieu à votre domicile ou au laboratoire de psychologie clinique du vieillissement à l’Université Laval.

Toute personne âgée entre 18 et 40 ans ou âgée de 60 ans et plus qui parle et comprend bien le français est admissible !

Participez à ce projet et courez la chance de gagner un certificat cadeau de 30$ !

Pour participer, contactez Élisabeth Beaunoyer par courriel à l’adresse suivante : elisabeth.beaunoyer.1@ulaval.ca ou par téléphone au 418-656-2131 poste 8115.

Ce projet a été approuvé par le Comité d’éthique de la recherche de l’Université Laval : No d’approbation 2016‑002 A-1 / 21-03-2016.

*********

- Madame Chantal De Varennes : avec des personnes immigrantes madame de Varennes prépare un livre de recettes international. Il manque des recettes du Moyen et Proche-Orient.

Pour apporter votre contribution : cb.rire2000@gmail.com

- Mesdames Chantal De Varennes et Louise Miville-Deschênes :

École d’espagnol au Guatemala : 1 mois au Guatemala à l’école Tecum Uman à Antigua, endroit très sécuritaire. 1 professeur privé par élève, 20 heures et ce n’est pas très cher.

Au retour, on peut continuer les cours par Skype à 10.00$ de l’heure et c’est déductible d’impôt pour les aînés. Chantal pourra partager plus d’informations pour les personnes intéressées au prochain 5 à 7 espagnol.

Courriel : suamigodirector@gmail.co

Site : www.tecumumanschool.com

Louise a des disques 33 tours en espagnol à partager.

Téléphone : 418-681-6722

- Jacinthe :

Cherche un terrain pour laisser son motorisé, en dehors de Québec et si possible, près d’un petit ruisseau.

Télépphone: 418-681-5660

- Roger Ledoux : Festival de magie

Depuis déjà 5 ans nous avons à Québec un festival de magie. Cette année il aura lieu les 21-22-23 et 24 avril au Capitol et à quelques autres endroits à l’extérieur comme la Place du Parvis, chez Benjo, cours de magie pour les enfants, Jardin St-Roch et les activités extérieures sont toutes gratuites. Le soir il y aura des galas dont un sera animé par Luc Langevin. Ces galas sont payants et il y a des forfaits pour les 4 soirs.

Jeudi le 21 il y aura compétition de jeunes magiciens d’un niveau très élevé, les moins de 18 ans et 18 ans et plus. L’événement aura lieu au Capitol en avant-midi et en après-midi et c’est gratuit.

No tags Caché

Une dame cherche une compagne de voyage demeurant à Québec, pour jumelage en vue d’un voyage de groupe avec Tours Chanteclerc (www.tours.chanteclerc.com) au Maroc en septembre 2016.

Maroc

Si vous êtes intéressé, vous pouvez communiquer avec Mme Céline Lebel au 418-661-9240.

*************


Une dame cherche une personne pour l’accompagner dans un voyage de groupe du 14 avril au 1er mai 2016 (18 jours) en Angleterre et en Écosse. Elle regarde aussi pour Washington, il y a plusieurs départ (avril, mai, juin sept et oct. 2016) finalement elle aimerait bien connaître des personnes qui seraient intéressées éventuellement, à passer 1-2 ou 3 mois dans le sud, pour sauver un peu d’hiver, bien entendu en partageant les frais de location.

Pour information, contacter Mme Lise Lemoyne au 418-661-2962


*************

No tags Caché

Aller aux sources de la mémoire !

Consulter la présentation

En ce 23 octobre, nous avons eu l’immense privilège d’accueillir la Docteure Sylvie Belleville, Professeure au Département de psychologie de l’Université de Montréal, Directrice du Centre de recherche de l’Institut Universitaire de Gériatrie de Montréal et Directrice du Consortium pour l’identification précoce de la maladie d’Alzheimer ( CIMA-Q ).

La docteure Belleville nous dit d’abord que la mémoire est un organe mystérieux et complexe. Pourtant, c’est la mémoire qui définit notre identité et qui nous permet d’être adapté au monde changeant qui nous entoure.

La mémoire est une priorité de santé pour 88% des femmes de plus de 65 ans, un peu moins pour les hommes qui priorisent la mobilité. Pourtant c’est un des sujets qui reçoit le moins d’attention de la part des médecins. Ils devraient y être plus attentifs.

Il y a plusieurs sortes de mémoires, en voici quelques-unes :

- mémoire de travail : choses qu’on retient pendant quelques secondes, numéros de téléphone, calcul mental, prendre des notes en écoutant, et qu’on oublie peu de temps après. En vieillissant, on a plus de difficultés dans le multitâche. La mémoire commence à décliner quand on est jeune, mais très très graduellement, et il y a une limite aux tâches qu’on peut accomplir en même temps.

-  mémoire épisodique : on se souvient d’événements marquants dans notre vie, par exemple on se souvient toujours de ce qui s’est passé le jour de notre mariage, et il y  le souvenir du savoir. Mais pourquoi oublie-t-on? Il est essentiel d’oublier nous dit-elle, avec le temps, il y a affaiblissement de la trace, l’information a pu être mal encodée, il y a des interférences – trop d’informations similaires.

Est-ce que la mémoire est fidèle : elle n’est ni fidèle ni active, c’est un processus de reconstruction, on modifie et on change des choses selon ce qu’on est, ex. deux personnes ne raconteront pas de la même façon un même événement.

- mémoire sémantique : faire du vélo, apprendre à jouer du piano, à utiliser son iPad. Ce type de mémoire change peu avec l’âge. La connaissance est organisée en réseau et en vieillissant, les réseaux s’enrichissent. Les connaissances s’enrichissent aussi et il est plus facile de juger de situations complexes.  Les meilleures juges sont souvent âgés.

Mais il y a pour nous un message d’espoir vis-à-vis la perte de mémoire dont on a tous peur en vieillissant. La mémoire est plastique et peut s’améliorer. Certaines personnes peuvent avoir la maladie d’Alzheimer et n’avoir aucun symptôme. Qu’on en commun ces personnes? Certaines ont plus de neurones, plus de réseaux efficaces. Elles sont scolarisées, ont des hobbies intellectuellement stimulants, un métier stimulant, une vie sociale active et sont physiquement actives. 50% des cas d’Alzheimer s’expliquent par des facteurs modifiables et 19% de l’activité cognitive. Il y a aussi des facteurs qui exposent plus à la maladie, risques vasculaires, diabète, un cholestérol élevé, le tabagisme et l’inactivité. Comme longtemps les femmes ont été moins scolarisées que les hommes, il y a plus de femmes qui en sont atteintes.

La mémoire a ses ennemis : le stress, la dépression, la fatigue, le manque de sommeil, l’apnée du sommeil, l’alcool en trop grande quantité, certains médicaments, etc….

Elle a aussi ses amis : l’activité intellectuelle, le bilinguisme, le contrôle des risques cardiaques, un bon réseau social, l’activité physique, la diète méditerranéenne,  nourriture saine et variée.

Pour travailler sa mémoire, il faut canaliser son attention, être davantage conscient de ce qu’on fait et faire une seule chose à la fois.

- faire des liens avec du connu, des souvenirs, de l’imagerie visuelle, regrouper l’information,  faire des listes d’achat par thèmes, apprendre par étape, ex. rencontre d’une personne avec un nom difficile à retenir, répéter le nom plusieurs fois au cours de la conversation.

- se faciliter la vie : agenda bien organisé et le consulter souvent, un calepin près du téléphone, mettre des indices de choses à faire, mots sur le frigo…

- alterner les activités au cours de la semaine, ne pas faire que du sudoku par exemple ou des mots croisés, varier les activités.

- profiter des programmes de stimulation cognitive, entraîner la mémoire augmente la capacité cognitive, faire des activités intellectuelles, se construire une réserve, le cerveau est très plastique.

Merci Docteure Belleville pour ce message d’espoir !

Lien vers la 2ème conférence de Sylvie Belleville: « Quand la mémoire fait défaut! »

No tags Caché

Odette AiméCe soir, nous avons dans la salle plusieurs nouveaux venus que nous accueillons avec grand plaisir. Odette et Aimé, nos animateurs, leur souhaitent la bienvenue et saluent ceux qui viennent souvent nous voir, et nous passons à nos cinq minutes de bonnes nouvelles.

Une participante se réjouit de pouvoir admirer très près de chez elle une maman écureuil et 3 ses petits à qui elle donne quelques noix. La fille de Christiane, notre webmestre, ira faire un stage à Haïti avec ¨ Avocats sans frontières ¨. Pour un mois de formation avant le départ, elle habite chez sa maman à Québec qui est bien contente de l’avoir avec elle.

Un monsieur a enfin trouvé un médecin de famille, chanceux…

Une maman est très fière de sa fille qui a trouvé un emploi. Une autre participante est grand-maman pour la 3ème fois et nous dit qu’elle se porte très bien. Odette et Aimé, nos animateurs, sont depuis 9 jours nouveaux résidents du quartier Montcalm et très heureux de leur nouvel environnement. Une autre nous dit que son fils s’est enfin fait une ¨blonde¨ et une autre dernière participante nous fait part de son étonnement  lorsque son fils lui a demandé son numéro de compte de banque.

Avant de passer à nos exposés, nos animateurs nous avisent que la marche d’automne aura lieu le 28 octobre à 13h00. Rendez-vous au Jardin Jeanne d’Arc sur les Plaines d’Abraham, ce qui nous permettra d’admirer les magnifiques décorations pour l’Halloween.

1er exposé : Madame Louise Bernier, « La puissance de Re-traiter sa Vie lors de tout changement majeur ».photo Louise Bernier

Madame Bernier est titulaire d’une licence en orientation-counseling et détient son permis de psychothérapeute émis par l’ordre des psychologues du Québec. Elle s’est formée à l’approche de la ¨Psychologie corporelle intégrée ¨. Elle est aussi l’auteure du livre ¨ La Puissance de Re-traiter sa vie ¨.

Retraitée de la fonction publique, Madame Bernier y travaillait au programme d’aide aux employés. Dans cette fonction, plusieurs personnes lui ont fait part de leurs questionnements face à la retraite. Certains veulent continuer à travailler un peu, d’autres, après quelques années de retraite, sentent un vide et cherchent des activités pour se sentir utiles. Des changements surviennent aussi, les enfants qui quittent le foyer, le décès d’un conjoint, une perte d’argent, il faut refaire des choix. C’est là que Madame Bernier a pensé qu’elle pouvait aider ces personnes à reprendre le contrôle de leur vie. D’abord, faire un bilan rétrospectif de sa vie. Retrouver les rêves qu’on n’a pu réaliser, découvrir ses aptitudes. La démarche peut être faite aussi à n’importe quel âge, changement de carrière, changement de situation.

Cette démarche aide à vivre sans devenir vieux, à être attentif et actif tout au long de sa vie.

Merci Madame Bernier pour ces pistes pour mieux vivre sa retraite.

2ème exposé : Madame Karine Roussy, directrice générale de l’organisme Groupe Intégration-Travail et Madame Danielle Guimont. « Conciliation Retraite-Travail »

photo Retraite travail

Groupe Intégration-Travail accompagne chaque année plus de 1300 chercheurs d’emploi dans leurs démarches de retour au travail, et ce, quel que soit leur âge, leur origine, leur expérience et leur formation. Depuis 2006, une expertise particulière a été développée en ce qui a trait à la Conciliation retraite-travail. La formation, offerte en collaboration avec le Centre d’éducation des adultes de la CS des Découvreurs, est l’occasion pour échanger avec d’autres retraités vivant la même situation, de valider votre projet, de découvrir les nouvelles réalités du marché du travail, de reprendre contact avec vos compétences er d’explorer les avenues de travail qui s’offrent à vous.

Le Groupe Intégration-Travail offre des consultations en orientation et du soutien aux retraités qui veulent retourner sur le marché du travail.

Des  ateliers de conciliation, 4 jours à la fois, en petits groupes ou en individuel, où on discute de ce que veut le retraité, de la réalité du marché du travail, il ne faut pas refaire le travail qu’on faisait avant la retraite. On revoit le bagage personnel et professionnel de chacun, ce qu’on a à offrir à un employeur, son vécu, ses qualités, la responsabilité et le respect qui sont des qualités qu’on avait avant la retraite et qui sont très appréciées. On révise le C.V. pour le remettre au goût du jour, le processus de recherche d’emploi et l’exploration du marché. Le GIT travaille aussi avec Emploi-Québec.

Madame Danielle Guimont, elle, est au front, c’est la première personne qui répond à la demande d’inscription et elle pose les bonnes questions pour situer la personne quand au pourquoi de sa démarche.

- Se sentir utile, avoir quelque chose à raconter,

- La motivation : avoir une raison de se lever le matin, ça ne signifie pas la même chose qu’avant,

- Combler la solitude suite à un divorce, un décès, le départ des enfants.

- Besoin de travailler pour se payer de petites vacances ou après une perte financière.

L’organisme donne  de la formation et de l’aide mais ne fait pas la recherche d’emploi pour la personne. À 55 ans et plus, plusieurs ont peur qu’on ne veuille pas d’eux. Ce n’est pas l’âge qui est important leur dit-on mais ce qu’on est.

La formation coûte 65.00$, mais ce n’est pas une dépense mais un investissement.

Merci mesdames pour cet exposé très instructif.

Courriel : gitcre@git.qc.ca

Tél : 418-686-1888

3ème exposé : Madame Carole Doré, présidente du Réseau Entraide Solidarité Monde « Transmettre son savoir et ses compétences en coopération internationale»

Photo Carole Doré

Consultante en formation des adultes et en alphabétisation, Madame Doré est impliquée, à titre bénévole depuis 2 ans, au sein du RESM dans trois comités de travail. Elle a œuvré dans plusieurs milieux communautaires et collaboré au développement de plusieurs organisations soit en tant que travailleuse ou de bénévole-militante.

Le RESM s’adresse aux personnes qui souhaitent donner un sens à cette nouvelle étape de la vie qu’est la retraite, avec une action qui sort de l’ordinaire. Le RESM se résume ainsi : Réseau : personne ici et à l’étranger

Entraide : partage

Solidarité : partage avec les plus démunis

Monde : partout sur la planète, Bolivie, Pérou, Brésil, Guatemala,

Mexique, Haïti.

Le Réseau donne la chance de contribuer à la famille humaine et donne une occasion de développer ses compétences. Le bénévole développe son projet et le Réseau offre un soutien logistique pour le mener à bien. Par exemple, un couple est allé au Guatemala, lui comme professeur d’anglais et elle a organisé un jardin scolaire. Une autre, en voyage touristique, a créé des liens avec un directeur d’école et à son retour a organisé, avec l’aide du Réseau, des cours d’alphabétisation pour les parents des élèves de cette école.

D’autres, dont un agronome et un vétérinaire, sont allés mettre sur pied un élevage de vaches pour des femmes d’un village. Ils ont acheté les bêtes, enseigné aux femmes la façon d’en prendre soin. Les veaux seront donnés à d’autres familles pour former une chaîne d’entraide. En d’autres endroits, il y a eu démarrage d’ateliers de couture pour les femmes, beaucoup de projet en éducation et en santé, des projets offrant une pérennité.

Aider les autres procure un bonheur de contribuer, de se découvrir et d’accomplissement de soi. Cela donne un sentiment d’utilité en apprenant à d’autres à améliorer leur vie.

Merci Madame Doré pour cet aperçu de votre œuvre.

Courriel : info@ong-resm.org

Tél : 514-387-2541 poste 236

4ème exposé : madame France Lefrançois, vice-présidente du Chemin des Sanctuaires Montréal-Cap-de-la-Madeleine-Ste-Anne-de-Beaupré. « Marcher au Québec »

France Lefrançois

Maman et grand-maman, Mme Lefrançois détient une maîtrise en théologie pastorale. Elle a été agente de pastorale pendant 30 ans, animatrice pédagogique et intervenante socio-communautaire. C’est une marcheuse déterminée, impliquée depuis 6 ans au Chemin des Sanctuaires.

Le Chemin des Sanctuaires est un organisme à but non lucratif qui, par la marche, favorise la réflexion personnelle et le cheminement spirituel de même que la forme physique. Mme Lefrançois nous dit que la marche aide au discernement, la marche c’est parfait pour réfléchir. On ne peut pas tous faire ¨ Compostelle ¨ mais on peut marcher au Québec. C’est une policière, qui en 1999, à son retour de Compostelle a commencé ce mouvement au Québec. En chemin, les marcheurs sont accueillis par des communautés religieuses, par des milieux communautaires, même des particuliers, ils sont traités aux petits oignons et ce n’est pas cher. Coucher : 15.00$

Souper : 10.00$

Déjeuner : 5.00$

On part 4 personnes à la fois et ce n’est pas difficile, on est toujours sur le plancher des vaches, au rythme de 20 km par jour, et la nature est superbe. Il y a aussi des Chemins en Gaspésie et au Lac-St-Jean. Il est possible, si le temps nous manque, de faire Montréal -Cap-de-la-Madeleine et le reste un peu plus tard.

S’il y a un pépin en route, il y a toujours un bon samaritain pour dépanner. L’organisme fournit un guide très détaillé pour savoir quoi emporter, quel sac à dos choisir pour être confortable et de quelle façon ça se déroule.

Les inscriptions se font à partir du 15 janvier.

Merci Mme Lefrançois pour ce bel aperçu du Chemin des Sanctuaires.

Courriel : csmsa@chemindessanctuaires.org

Tél : 418-663-4011, poste 8

………………………………………………………………………….

Après ce 4ème exposé c’est le temps de la pause-détente.

Au retour, les offres et demandes ( allez voir sur le site ), les prix de présence et les coups de cœur livres et films.

Les prix de présence : Mme Lucille St-Hilaire gagne le 20.00$

M. Roger Ferland gagne le moitié-moitié de 40.00$

Coups de cœur Livres : François l’Argentin de Arnaud Bédat

Sœurs violées de Emmanuelle Walter

Le Monde d’hier de Stefan Sweig

Au revoir là-haut de Pierre Lemaître

Ensemble pour toujours de Denis Monette

Libérez-vous de la douleur de Frédérick Dionne

Coups de cœur films : Anton Tchekhov 1890

Nos prochaines activités : les déjeuners flyés ont lieu comme d’habitude le 3ème jeudi du mois de même que les lunchs anglophiles le 1er mardi, tous les 2 au resto Tutti Frutti du 47 René-Lévesque et le 5 à 7 espagnol au Copas le 2ème vendredi.

Notre prochaine rencontre en sera une toute spéciale. Le 23 octobre 2015, à 13h30, en collaboration avec la Table de Concertation des personnes aînées de la Capitale-Nationale, nous vous invitons à une conférence intitulée « Docteur, je perds la mémoire » donnée par la docteure Sylvie Belleville, professeure titulaire au Département de Psychologie de l’Université de Montréal, Directrice du Centre de recherche de l‘Institut Universitaire de Gériatrie de Montréal et Directrice du Consortium Québécois pour l’identification précoce de la maladie dAlzheimer, (CIMA-Q).

Lieu : Centre municipal Mgr-Laval

35, avenue du Couvent

Beauport.

Autobus 800, arrêt coin Avenue Royale et rue du Temple

Merci au Marché IGA Deschênes du 253 Ch. Ste-Foy qui nous offre gracieusement le goûter.

Cette soirée se termine par le café prolongé pour échanger avec nos conférenciers et les autres participants.

No tags Caché

Partager les frais d’un voyage

M. Clément Poulin recherche une personne pour partir en voyage et partager les frais.  Idéalement le voyage serait pour une durée d’environ 6 semaines avec un départ vers le 8 janvier et la destination pourrait être le Costa Rica, la République Dominicaine, Cuba, etc., à discuter avec la personne intéressée.

Vous pouvez joindre M. Poulin au 581-300-4927 ou sur son cellulaire au 418-455-0952

La Maison Revivre recherche Vêtements d’hiver pour hommes

La maison Revivre est un centre d’hébergement pour hommes sur la rue St-Vallier à Québec. Elle vient en aide à ceux et celles qui sont vraiment dans le besoin afin de susciter en eux le désir de reprendre leur vie en main.

Notre principe : donner gratuitement ce qui est reçu gratuitement.

Notre objectif : permettre la création de liens significatifs pour donner le goût aux personnes accueillies de rebâtir l’espoir.

Cet organisme est toujours à la recherche de bénévoles, de vêtements pour hommes et de tout effet de maison encore utilisable.

Voir le site web  de la Maison Revivre

No tags Caché

1- Madame Natalie Tremblay : chargée de projet à la Table de Concertation des Personnes Aînées de la Capitale-Nationale

Projet « Aînés, Force et Avenir » Ce projet vise à donner la parole aux personnes aînées qui ne font partie d’aucun regroupement formel. Vous avez 55 ans et plus, vous habitez la grande région de Québec, vous n’êtes pas membres actifs d’une association ou d’un regroupement, de préférence. Votre participation consistera en une rencontre téléphonique, individuelle ou en petits groupes avec la chargée de projet.

Natalie Tremblay : ntremblay@ainescapnat.qc.ca

Cellulaire : 581-777-6414   Bureau :     418-683-4539


2 – Madame Suzanne Hardy : spécialiste des arbres remarquables du Québec – Auteure de « Nos champions : arbres remarquables de la Capitale

Offre d’emploi : Mme Hardy recherche une personne libre comme l’air, aventurière et énergique, jeune retraitée par exemple, pour des excursions s’étalant sur 4 ou 5 jours à la fois, un peu partout en province, pour photographier des arbres remarquables pour son prochain livre. Cette perle rare aura la responsabilité de conduire sa Subaru manuelle, pendant qu’elle agira comme copilote. Mme Hardy assumera toutes les dépenses.

Suzanne Hardy : enracinart@mediom.qc.ca

Enracinart, 2200, avenue Maufil, Québec

Tél : 418-664-2030


3- Mme Margo Huot recherche un vélo stationnaire pas trop gros pour faire exercice suite à blessure à un ligament

Tél :   418-653-7794


4- Madame Livette Ouellet recherche nouveaux membres pour le Club « La Force de l’amitié »

Faire partie de ce club permet de voyager à l’étranger, en étant reçu par d’autres membres , il y  a 354 clubs dans le monde, et d’accueillir ici des membres venant d’ailleurs, de faire des connaissances et de créer des réseaux d’amitié. Cette année, Québec a reçu des membres de Tokyo et recevra cet automne des voyageurs de l’Angleterre. Des membres de Québec iront à Vienne l’an prochain et en 2017 à Tokyo. Voyager avec le Club revient beaucoup moins cher car vous êtes reçus par les participants. À Québec, les membres se réunissent une fois par mois.

Livette Ouellet

Tél : 418-650-9641


5- Madame Réjeanne Audet

- Les amis de l’Orphelinat Sunrise au Myanmar

Demande d’aide monétaire pour la reconstruction de l’orphelinat, œuvre de Louise Désy depuis 2007. 57 enfants y sont hébergés. Faire le chèque au nom de C.A.S.I.R.A. pour l’orphelinat du Myanmar.

Au soin de M. Guy Bertrand

Association Entraide Myanmar

4003, rue Nazaire-Leclerc, Québec, Qc. G1Y 1M6


- Recherche une grand-mère d’occasion

Pour une petite brésilienne de première année qui va à l’école près du Campanile. La « grand-maman » l’accompagnera pour des activités à l’école où sa mère ne peut aller et autre…..

Tél : 418-687-2087


6- Madame Danielle Guimont : Concertation retraite-travail

Suite à la mini-conférence avec Mmes Karine Roussy et elle-même, Mme Guimont offre à ceux qui veulent s’inscrire, d’être traités en priorité pour Carrière-Formation et la Foire de l’emploi qui aura lieu le 23 octobre. Appelez dans les prochains jours ou avant le 20 octobre et mentionnez que vous étiez à la Rencontre-conférences des Retraitées flyées.

Danielle Guimont

Tél : 418-686-1888

No tags Caché

Denis BretonCette Belle soirée commence toute en musique avec l’accordéon de M. Denis Breton


Marie-Pierre TurcotteAprès cette entrée, Marie-Pier Turcotte du Centre des Loisirs nous fait part de quelques infos :


- Un scoop : un club de marche à partir du 8 mai et qui va fonctionner toute l’année, 5.00$;

- Le lundi soir, c’est la pétanque à partir du 1er juin, 25.00$ pour l’été;

- Au milieu du mois d’août il y aura une fin de semaine de spectacles avec des artistes retraités;

- Pour l’automne, des cours d’informatique, de I Pad, des cours d’anglais et des activités  physiques, inscriptions en août;

- Il y a toujours le Salon des retraités le mardi et le jeudi avec collations et café;

- Le 24 avril, danse en ligne, 6.00$;

- Le Centre a pris la relève pour la popote roulante et a toujours besoin de bénévoles.

Pour info : tél : 418-681-7800, poste 221

site : clss@clss.qc.ca


Et nous voilà rendus à nos 5 minutes de bonnes nouvelles

- Sylviane nous fait part de 2 anniversaires très importants qui ont eu lieu récemment dans sa famille, sa petite-fille a eu un an le même jour qu’une tante qui elle, a eu 101 ans.

- Une mamie, inscrite à la marche au marathon d’Ottawa, s’est fait demander par son petit-fils si elle irait avec une marchette.

- Le petit-fils d’Aimé, qui a 7 ans, a fini 2ème à une compétition de ski avec des grands de 10 ans.

- Une participante est toute heureuse d’avoir retrouvé à cette rencontre 2 personnes qu’elle n’avait pas vues depuis 40 ans.

-  Grande nouvelle aussi, le Canadien a gagné hier.

- Une dame est très heureuse pour son petit-fils qui est allé 2 semaines en Italie, chanter, avec les petits chanteurs de Laval.

- Une autre est très fière de son petit-fils, qui a gagné une compétition provinciale de karaté et ira aux compétitions canadiennes.

- Un monsieur qui a fait un avc le 12 octobre 2012 et à qui on avait dit qu’il ne marcherait plus se dit très bien maintenant et marche avec une canne.


Marie-Céline1er exposé : Contact-Aînés, «Oui à l’inclusion, non à l’isolement» par Mme Marie-Céline Fortin, dg, titulaire d’un doctorat en sociologie et directrice de l’organisme.

Mme Fortin, qui est en poste depuis 19 mois à Contact-Aînés, nous dit qu’au départ, pour qu’un organisme comme celui qu’elle dirige fonctionne bien, il faut une bonne équipe de bénévoles, la plupart des aînés, et surtout ne jamais s’avouer vaincu devant un refus à une demande de financement. L’organisme a besoin de bénévoles autant pour l’écoute que pour certaines tâches administratives.

L’isolement pour les 65 ans et plus se présente de toutes sortes de façons, perte d’un conjoint, perte de sa maison, deuil autour de soi, etc.. Pour briser cet isolement, le jumelage téléphonique est un moyen très important, car souvent les personnes seules vont se confier plus aux bénévoles qu’à leurs proches, et cela  peut donner à la longue de très belles histoires d’amitié. Il y a aussi la correspondance intergénérationnelle avec des élèves du primaire. Des bénévoles aident les personnes âgées à répondre aux enfants qui écrivent dans le cadre d’un projet scolaire . Mme Fortin nous aussi qu’il faut inculquer tôt aux enfants la notion d’aide aux aînés. Il y a de l’accompagnement thématique, par exemple en informatique, donc on a aussi besoin de bénévoles aux talents particuliers,  bienvenue à tous ceux qui peuvent donner un coup de main.

Merci Mme Fortin !

Tél : 418-687-3553

Mme Bussières2ème exposé ; Mme Lucie Bussières, dg des Services d’aide à domicile de Québec nous présente : « Une entreprise d’économie sociale, un modèle d’affaires à l’échelle humaine » Mme Bussières fait partie de conseils d’administration dans différents domaines, elle a été dg de l’Auberivière et elle détient une maîtrise en administration des affaires. En 2008, elle a été lauréate du prix Engagement, décerné par le Comité sectoriel de la main d’œuvre – économie sociale et action communautaire.

Les entreprises d’économie sociale ont vu le jour en 1998 suite au sommet de l’emploi – secteur aide à domicile sous le gouvernement de M. Lucien Bouchard en 1996. Ils s’adressent aux personnes âgées qui veulent rester à domicile, aux personnes handicapées et aux personnes en perte d’autonomie. Les Services ont aussi permis le retour au travail de beaucoup de femmes, souvent sans formation, qui étaient restées à la maison longtemps.

On y offre des services de repas, ménage, lavage de vitres, on peut faire les courses et s’occuper de l’environnement de la personne. Les services donnent une formation pour prendre soin de personnes handicapées ou en perte d’autonomie, comme les soins d’hygiène, aide au lever et au coucher.

Depuis peu, un nouveau service s’est ajouté, celui d’offrir un répit aux proches aidants.  L’entreprise doit faire ses frais, elle n’a pas de financement, ni de subvention. Elle ne fait pas non plus de collecte de fonds, mais charge un juste prix pour ses services et pour offrir un juste salaire aux personnes qui y travaillent et assurer la pérennité de l’entreprise. Pour les personnes qui  ne peuvent assurer la totalité du coût des services, il y a le programme d’exonération du gouvernement, qui aide selon les moyens des bénéficiaires. Pour les personnes de 70 ans et plus, tous les services sont admissibles au crédit d’impôt. Un grand territoire est desservi par l’organisme : Haute-Ville, Limoilou, Vanier, Charlesbourg, Lac-Beauport, Lac Delage, Lac St-Charles et les Cantons Unis de Stoneham et Tewkesbury.

Merci Mme Bussières !

Tél : 418-624-4617

Denbise Audet3ème exposé : « Trucs pour mieux accueillir les personnes immigrantes chez nous » par Mme Denyse Audet, ancienne coopérante internationale et active dans l’intégration des immigrants. Mme Audet a fait des études en art, en pédagogie et en Lettres Françaises. Elle a enseigné au Québec et en Afrique où elle a fait quelques séjours de travail. Elle a ensuite été au service du gouvernement, avant de prendre sa retraite en 2011.

Mme Audet nous dit, au départ, qu’il ne faut pas hésiter à demander aux personnes immigrantes qu’on rencontre, d’où elles viennent, elles seront très heureuses de nous répondre.

C’est après trois ans de résidence permanente que les immigrants peuvent obtenir la citoyenneté canadienne. Durant cette période, ils ont les mêmes droits et obligations que les autres canadiens, sauf le droit de vote.

Il y a plusieurs catégories d’immigrants :

- L’immigrant indépendant : celui qui vient volontairement, formé ou avec un emploi assuré, qui est indépendant financièrement.

- L’immigrant investisseur, qui vient ici créer une entreprise.

- L’immigrant, parrainé par un parent, c’est le parrainage familial. Le parrain est responsable pendant 10 ans de ces personnes.

- Les réfugiés : depuis la signature du traité de l’Otan en 1949, le Canada s’est engagé à être une terre d’accueil.

« Trucs » pour se rapprocher de l’immigrant :

-  Connaître sa trajectoire, les immigrants sont habituellement très généreux pour nous expliquer comment ils sont arrivés ici.

-  Leur expliquer les 1001 petits gestes de la vie quotidienne ici.

-  Faire attention à nos expressions québécoises qu’ils auront peut-être de la difficulté à saisir.

-  Les présenter aux gens de notre rue.

-  Trouver ce qu’on peut avoir en commun.

-  Faire part de notre non-violence  et de notre vie en démocratie.

-  Allez vers eux, on ne peut cependant pas décider de quelle manière la personne va s’intégrer, plusieurs ont un choc post-traumatique, d’autres sont désorientés et doivent faire leur chemin avec leur vécu.

On peut se joindre au Centre Multiethnique ou au Centre interculturel des femmes et à d’autres centres qui existent dans plusieurs quartiers pour donner un coup de main.

Merci Mme Audet !

Michel Caron4ème exposé : M. Michel Caron, guide touristique. Retraité depuis 10 ans, après 35 ans d’enseignement au primaire et au secondaire, M. Caron s’est reconverti en guide touristique pour faire connaître cette ville qu’il aime tant. Né à Limoilou, il a toujours habité Québec, et après toutes ces années en découvre encore ses charmes et veut les partager. Président de l’AREQ ( Association des retraités de l’Enseignement et des autres services publics ) de Charlesbourg, membre et secrétaire du Comité culturel du musée de la civilisation et de bien d’autres associations, M. Caron est très impliqué dans la vie de Québec.

M. Caron va nous faire part de tous les beaux endroits à visiter à Québec qui nous sont offerts gratuitement, et de quelques-uns qui sont payants mais qu’on ne peut passer sous silence comme nos beaux musées.

Cliquer ici pour la Liste détaillée ou pour la liste résumée

Merci M. Caron d’avoir fait cette recherche pour nous !

Nous voilà déjà rendus à la pause… en musique et toute en détente!

Damien Québec 2015-03 269

Au retour, nos coups de cœur livres et films, les offres et demandes qui sont sur notre site et les tirages, suivis du café prolongé pour échangé avec les conférenciers et les autres participants.

Coup de cœur livre :

Maggie de Daniel Lessard

Coups de cœur films :

La passion d’Augustine;

La leçon;

L’empreinte, avec Roy Dupuis;

L’or du golfe, avec Kevin Parent.

Tirages : comme d’habitude, il y a eu le 20.00$ de prix de présence. Une belle jardinière  a aussi été offerte par les Serres Fortier de St-Nicolas.

Le flyé-flyé lui a donné 35.00$.

Merci au Marché IGA Deshênes, du 255 Chemin Ste-Foy, qui nous offre le goûter.

Toutes nos activités  continuent cet été, nos déjeuners flyés, les lunches anglophiles et les 5 à 7 espagnol.

La marche du printemps aura lieu le mercredi 27 mai à la Plage Jacques-Cartier à 13h00. Si ça vous chante, apportez une collation qu’on pourra prendre ensemble après, dans ce site enchanteur.

La prochaine rencontre-conférences aura lieu le 25 septembre à 19h00 toujours au Centre de Loisirs St-Sacrement.

Très bel été à toutes et tous, profitez-en bien!

Pour nous joindre :

Courriel : info@retraitesflyesregionquebec.org

No tags Caché

1- Grand défi Pierre Lavoie : Mme Louise Léveillée cherche bénévoles

La Course de grand défi Pierre Lavoie, 8 au 10 mai 2015

Course à relais de 270 km entre Québec et Montréal : près de 5000 étudiants de niveau secondaire, collégial et universitaire inscrits.

Bénévoles recherchés pour :

- 8 mai en soirée : Course de nuit, à Québec

- 9 mai en matinée : Départ des coureurs de la Course, à Québec

- 9 et 10 mai : pour tout le parcours entre Québec et Montréal

La Boucle à Montmagny, 13 juin 2015

Événement cycliste ouvert à tous les ambassadeurs des saines habitudes de vie où 6000 cyclistes s’élanceront à partir de Montmagny pour une boucle de 135 km.

Bénévoles recherchés pour :

- 13 juin, toute la journée : organisation du départ et de l’arrivée des cyclistes à              Montmagny. Transport disponible pour les bénévoles entre Québec et Montmagny.

- 14 juin, toute la journée ; La Grande Récompense, à Montréal.

Tél  : 418-569-0495

Courriel : Louise.leveille.5@gmail.com

Courriel : benevoles@legdpl.com

2-  La Marche Albatros : Mme Odette Fortier

Invitation à la 1ère édition de la Marche Albatros pour les soins palliatifs, le 3 mai 2015 sur la Promenade Samuel-de-Champlain. C’est une activité de financement où chaque participant s’engage à ramasser au moins 60.00$ en dons pour y participer.

Pour de plus amples renseignements : www.lamarchealbatros.com

3- Groupe intégration travail :

Votre retraite manque de piquant : trouver un emploi en moins de 12 semaines.

Tél : 418-868-1888

Courriel : gitcre@git.qc.ca

Site web : www.git.qc.ca

4- Association Québec-Pérou : Mme Chantal de Varennes, trésorière

L’Association souhaite favoriser les échanges interculturels entre Péruviens et Québécois de la ville de Québec. Le mois d’avril est un mois de recrutement de nouveaux membres pour soutenir leurs prochaines activités. Prochainement, cours de cuisine au Tam-Tam café.

15.00$ pour devenir membre.

Tél : 418-525-8586

5- Jardin communautaire Croque-Soleil : Mme Monique Belleau

Invitation à joindre les jardiniers du jardin communautaire Croque-Soleil de l’arrondissement Duberger-les-Saules.

25.00$ la 1ère année, 15.00$ par la suite

Tél : 418-688-8520

6- Les Forces de l’Amitié : Mme Livette Ouellet

C’est un club de voyages interculturels qui permet de recevoir et d’être reçus à travers le monde. Il y a 354 clubs à travers le monde, 23 à travers le Canada et 4 au Québec. Il y a aussi des activités inter-clubs au Québec. Ce club existe depuis 37 ans dans le monde et 17 ans au Québec. Cet automne, les membres recevront en juillet des japonais de Tokyo, en septembre, des anglais et en octobre des français de Montpellier.

Il en coûte 40.00$ par famille et 25.00$ pour une personne seule pour faire partie du club.

Tél : 418-650-9641

7- Contact-Aînés : Mme Marie-Céline Fortin

Oui à l’inclusion sociale, non à l’isolement, Mme Fortin est à la recherche de bénévoles pour offrir aux personnes aînées, de l’accueil, de l’écoute et de l’accompagnement afin de lutter contre l’isolement social.

Tél : 418-687-3553

8-  M. Reynald Lepage

M. Lepage a à vendre 4 pneus d’hivers, montés sur roues, avec boulons et enjoliveurs de roues pour Chrysler Caravan, 2000km.

Tél : 418-842-5595

9- Popote roulante du Centre de Loisirs St-Sacrement : M. Étienne Hivert

M. Hivert recherche bénévoles pour la popote roulante qui est depuis peu organisée par le centre de Loisirs St-Sacrement.

Tél : 418-681-7866

No tags Caché

« Page précédente« Previous Entries

Next Entries »Page suivante »

Zone de recherche

Thème par simpleclick.ca