Archive for octobre 2016

Pour débuter cette rencontre, en ce bel après-midi de septembre, notre coordonnatrice, Réjeanne, vient rappeler quelles sont les activités des Flyés et nous informer des nouveautés.

Nos activités habituelles, le déjeuner anglophile, le 1er mardi du mois à 11h00 au Restaurant Normandin du 707 Boul. Charest, de même que le déjeuner flyé au même endroit le 3ème jeudi du mois à 9h00 sont toujours au programme. Le 5 à 7 espagnol, le 2ème vendredi du mois, au restaurant Copas du 595 Grande allée Est continue ses activités. Les vendredis flyés au Centre des Loisirs St-Sacrement reprennent aussi du service pour les amateurs de pétanque, billard, ping pong, scrabble et cartes, etc. Le cinéma flyé, revient aussi cette année, mais une fois par mois et à deux endroits différents. À la Bibliothèque Gabrielle-Roy, ce mardi 4 octobre 18h30 avec le film Room : le monde de Jack et à la Bibliothèque Monique-Corriveau, le jeudi 27 octobre 13h30 avec Carol, drame sentimental. Le vendredi 28 octobre 13h00 notre randonnée-causerie se rendra à la Maison Léon-Provancher, Cap-Rouge.

Et pour reprendre avec nos bonnes habitudes, voici maintenant nos cinq minutes de bonnes nouvelles :

- Denise est toute contente car elle a gagné un tournoi de pétanque.

- Lise, elle, a passé de magnifiques journées avec sa fille en camping au bord de la mer.

- Christiane est toute fière car sa fille, jeune avocate, est à l’Île d’Anticosti pour préparer le beau projet d’inscrire l’île au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

- Pauline est aux anges d’avoir retrouvé sa mobilité avec une hanche toute neuve.

-Une dame nous fait part de son bonheur car sa fille a donné naissance à un petit Hugo, après bien des difficultés.

- Odette a vécu un merveilleux voyage à Paris avec sa petite-fille de 12 ans cet été. L’aller-retour avec Air Transat s’est très bien passé et l’organisation était à la hauteur de ses attentes. Elles ont visité Versailles, des châteaux de la Loire, etc…La petite a goûté à tout ce qu’on lui offrait, posait beaucoup de questions  dont une qui a rappelé à un guide quelque chose qu’il avait oublié. Odette a même redécouvert les avantages d’un voyage organisé où on s’occupe de tout pour vous.

- Jacinthe trouve que son petit-fils de 5 ans est très drôle, de son vocabulaire encore pas tout à fait assuré il lui a dit en voyant un gros Légo que c’était pathétique.

- Réjeanne a fait cet été un beau voyage aux Îles-de-la-Madeleine et en rapporte cette phrase savoureuse : ils n’ont pas d’heure, ils ont le temps.

1er exposé : Cuisines collectives, popotes et placotes, par Denis Jean, directeur du secteur adulte et communautaire du Centre des loisirs St-Sacrement.

D’entrée de jeu Denis nous explique que le Centre est devenu un milieu de vie communautaire pour tous. L’été, 1600 enfants supervisés par 250 moniteurs y viennent en camps de jour. Le reste de l’année, 760 personnes sont inscrites à différentes activités.

Il n’y a pas si longtemps, il y avait très peu de services communautaires dans le quartier St-Sacrement et ce qu’on ne voyait pas, beaucoup de pauvreté, de personnes vivant seules, certaines dans des maisons de chambres illégales et des sous-sols pas toujours salubres. Le Centre a décidé de s’impliquer, d’aller à la rencontre de ces personnes et de leur offrir des services. Une popote roulante a été mise sur pied, des services d’accompagnement, la préparation gratuite de déclarations de revenu et si possible dans un avenir pas trop lointain, des jardins communautaires.

À tout ceci se sont ajoutées les cuisines collectives. Il n’y a pas d’épicerie dans St-Sacrement et il est difficile de s’approvisionner de produits frais. Il faut aller chez Provigo Belvédère mais ça peut être difficile pour certaines personnes d’y aller même si l’épicerie fait la livraison. L’idée de cuisines collectives a germée et s’est organisée dans un HLM tout près, avec des bénévoles qui aident à préparer les menus et qui vont acheter les ingrédients. 3 groupes de 7 personnes préparent pour chacun 10 repas qui reviennent à 1.00$ chacun. On en prépare même un de plus pour les urgences. Ça fait sortir les gens de chez eux, des participants qui n’avaient pas de connaissances, même dans leur bloc, se sont fait des amis, d’autres, qui n’avaient jamais cuisiné y ont trouvé du plaisir, mangent mieux maintenant et attendent les mardis cuisine avec impatience, même des messieurs. Des femmes, qui n’avaient jamais participé aux activités du quartier, sont venues faire du bénévolat aux Fêtes des Moissons cet été. L’an prochain on veut faire 8 groupes, les achats pourront se faire dans le gros et les économies seront plus substantielles. Les cuisines continuent même en été.

Pour l’été prochain Denis nous annonce qu’on prépare de nouvelles activités pour les adultes et les enfants dont la pétanque et du cinéma en plein air.

Les cuisines collectives auraient besoin de bénévoles ouverts aux autres car certains des participants ont des problèmes de santé autant physique que mentale. Un gros congélateur tombeau serait aussi le bienvenu.

Merci Denis pour ce très intéressant exposé.

2ème exposé : Projet Tango par Stéphanie Laloi. Madame Laloi est chargée de projets chez Accès-transports viables, un organisme à but non lucratif dont la mission est de promouvoir les modes de déplacements viables et de défendre les droits des utilisateurs et utilisatrices des transports collectifs et actifs dans la région de Québec.

Mme Laloi nous explique que cet OSBL existe depuis 25 ans en Chaudière-Appalaches et est indépendant du RTC et du STL

Le projet Tango : c’est un programme visant à initier les personnes de 60 ans et plus, de la grande région de Québec et de Lévis, aux services de transport en commun, à l’autopartage et à l’utilisation du vélo pour des déplacements utilitaires. On organise des ateliers d’accompagnement gratuits d’une durée d’environ 1h30 touchant ces 3 sujets.

Pour les ateliers de déplacements en autobus, les frais de passage sont gratuits, les billets sont fournis par Accès-transports de même que la carte opus avec photo. Il y a aussi des sorties culturelles, notamment une visite au Musée de la Civilisation, par groupe de 5 à 10 personnes avec accompagnateur. Se greffent à ces ateliers des marches exploratoires pour se rendre à l’arrêt, dépister les obstacles pour s’y rendre, les reconnaître et essayer de les contourner.

Pourquoi aussi  le vélo : pour sa santé et son utilité. C’est un mode de transport rapide et efficace. On enseigne à l’utiliser de façon sécuritaire et il y a aussi des ateliers pour l’entretien et de petites réparations.

Communato : c’est un service qu’on peut utiliser sur réservation, pour 15 minutes et plus. On va chercher la voiture dans un stationnement près de chez soi et on la ramène au même endroit. On paie juste pour le déplacement et il faut avoir sa carte opus pour déverrouiller le système.

Le projet Tango terminera ses activités à la mi-décembre.

Télé : 418-648-1242

Courriel : acces@transportsviables.org

Merci beaucoup Mme Laloi

3ème exposé : « La Patente » avec messieurs Maxence Joseph Fontugne et David Viens.

La Patente a pour mission d’offrir un lieu de rencontre, d’apprentissage et de travail afin que des gens de tous horizons partagent leurs connaissances, leurs inspirations et leur créativité. Grâce aux infrastructures, à l’équipement et aux services offerts, la Patente est un incubateur de projets écoresponsables pour ceux qui désirent fabriquer, réparer et transformer la matière, les objets…

M. Viens nous dit que la Patente, qui aura 2 ans en décembre, est une coopérative de solidarité située à Limoulou et ouverte à tous. On y offre des ateliers pour travailler le bois, le métal, les tissus et autres matériaux et elle dispose d’une chambre à peinture. IL y a aussi des métiers pour le tissage et des ateliers pour l’entretien et la  réparation des vélos. Il ni a pas de limites à ce qu’on peut y faire sauf son imagination. M. Viens nous signale qu’il faut penser déjà aux cadeaux de Noël si on veut les fabriquer.

La Patente fonctionne grâce à des bénévoles toujours prêts à vous aider, à donner un coup de main. Les outils sont fournis, mais rien ne vous empêche d’apporter les vôtres si vous le préférez. Des formations sur la santé et sécurité au travail sont aussi offertes pour éviter de se blesser en pratiquant son hobby. On peut s’abonner à la Patente ce qui donne accès à tous les ateliers. C’est un milieu de partage et d’échange et on peut s’organiser en groupe pour fabriquer quelque chose. Il y a sur place quelques tissus, et des pièces de bois mais on peut commander aussi pour vous accommoder ou vous apportez vos propres matériaux. Les tarifs d’abonnement sont sur le site web.

La Patente est située au 507, rue des Sables, à Québec, dans Limoilou.

On peut s’y rendre facilement avec l’autobus 800, il y a aussi du stationnement.

Télé : 418-476-8176

Courriel : info@atelierlapatente.org

Site web : www.atelierlapatente.org

Merci messieurs pour ces informations

4ème exposé : « Lire et faire lire » avec Mme Sonia Lamy, médiatrice culturelle à la Bibliothèque de Québec. Mme Lamy représente toutes les bibliothèques de Québec.

Quelle belle idée de développer le goût de la lecture chez les enfants.

Le projet « Lire et faire lire » fait appel à des bénévoles de 50 ans et plus. Il s’agit de lire des histoires aux enfants, sans but pédagogique, sans évaluation, juste pour le plaisir d’être avec des enfants, de savourer leurs réactions et de rire avec eux car quelquefois,  ils peuvent vous interrompre et vous raconter quelque chose qui n’a aucun rapport avec l’histoire que vous êtes en train de lire, enfin, c’est un très bon moment à partager  avec des enfants de 4 à 9 ans. Plusieurs bibliothèques ont leurs bénévoles mais le besoin se fait toujours sentir d’en recruter de nouveaux. Il faut communiquer avec sa bibliothèque, trouver une école prête à vous recevoir selon vos disponibilités, dans votre quartier ou ailleurs. Il faut aussi tenir comte des particularités de chaque école. Une classe est divisée en petits groupes de 4 ou 5 enfants qui vont passer ½ heure avec vous dans un local, ensuite les enfants retournent dans leur classe et un autre groupe arrive. Les bénévoles affirment que ça leur rapporte plus à eux qu’aux enfants. Quand on est jumelé avec une école on a toujours le même groupe d’enfants. On peut aussi manifester ses préférences, certains préfèrent être avec des plus petits d’autres avec des plus grands.

Ce mouvement a commencé en France, initié par Alexandre Jardin. Au début, c’était surtout pour les milieux défavorisés mais avec le temps tous les milieux en ont bien profité.

Habituellement, les ateliers de lecture commencent après l’Action de Grâces à l’automne et après la relâche au printemps pour avoir le temps de recruter les bénévoles et de permettre aux enseignants de former des groupes d’élèves qui vont bien ensemble. Ils se déroulent sur une période de 8 semaines.

Dans les bibliothèques, il y a des personnes qui peuvent aider les bénévoles à choisir les livres qu’ils liront aux petits. Contactez votre bibliothèque pour vous inscrire à l’activité.

Merci beaucoup Mme Lamy.

………………………………………………

C’est maintenant l’heure de la pause suivie par nos offres et demandes et les tirages.

Aujourd’hui, nos tirages sont teintés des couleurs de l’automne. En plus de notre prix de présence de 20.00$, de notre flyé-flyé qui est cette fois-ci de 26.00$, il y a de belles courges très colorées à octroyer et un plan de basilic, à garder tout l’hiver dans la maison.

Merci beaucoup au marché IGA Deschênes du 253 Chemin Ste-Foy qui nous offre gracieusement le café et les biscuits.

Nous vous invitons à notre prochaine rencontre-conférences qui aura lieu le 25 novembre après-midi à 13h00, toujours au Centre des Loisirs St-Sacrement.

Prix d’entrée : 5.00$                 Emmenez une amie, un ami!

Pour nous joindre : Courriel : info@retraitesflyesregionquebec.org

Site web : www.rfrq.ca

Merci de votre participation et à bientôt !

No tags Caché

Zone de recherche

Thème par simpleclick.ca